Entre apogée et déclin: vivre sa foi au Grand Siècle dans les chartreuses féminines, 1570-1715. Dl 1: L'aurore cartusienne — Dl. 2: Entre zénith et crépuscule — Dl. 3: Sources, bibliographie, annexes


Volledige referentie:

Thomas Jérôme
Entre apogée et déclin: vivre sa foi au Grand Siècle dans les chartreuses féminines, 1570-1715. Dl 1: L'aurore cartusienne — Dl. 2: Entre zénith et crépuscule — Dl. 3: Sources, bibliographie, annexes, Thèse de Doctorat en Histoire moderne, Arras, Université d'Artois: Centre de Recherche et d'Études Histoire et Sociétés, 2014, 308, 298, 132 p., ill.  
[Jérôme 2014]

Notities:

Résumé
"La vie des communautés de moniales repose sur une double réalité. Tout d’abord, une considération matérielle. Derrière les évidentes questions économiques, se dissimule la vie quotidienne des moniales : vêtements, nourriture, hiérarchie, ou encore la question essentielle des rapports avec le dehors. Ensuite, une réalité spirituelle. À la fin du XVIe siècle, l’issue du concile de Trente ouvre une période de renouveau pour le clergé catholique. L’accueil des réformes tridentines, en particulier celle de la clôture, est un point fondamental pour les communautés régulières féminines. À cette question primordiale s’ajoute celle de la pratique de la foi, d’une manière individuelle ou collective. Bien entendu, l’approche de ces deux aspects ne peut se faire sans évoquer le passé médiéval des chartreuses féminines. Elle soulève à elle seule la problématique de l’acceptation d’une curare monialium au sein de l’ordre cartusien, ou encore celle du passé diaconal des premières moniales. Depuis leur naissance nébuleuse au XIIe siècle jusqu’au Grand Siècle, le parcours des filles de saint Bruno révèle une forte identité monastique, à la fois conformiste et marginale".